Bourse

Sociétés

ANEVIA a souffert a premier semestre 2020 et va se rapprocher d'ATEME

AOF - 30 septembre 2020


(AOF) - Anevia a affiché au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires consolidé en repli de près de 10% sur un an à 6,5 millions d'euros. En particulier, l’activité Entreprise a été pénalisée par un quasi-arrêt de l’activité hôtelière et le report des projets d’ouverture de nouveaux hôtels ou de rénovation. L’activité Telecom a bien résisté et est ressortie stable par rapport à l'an dernier. La marge brute du groupe est passée de 5,4 à 5,9 millions d'euros, mais sa marge a gagné 1 point à 83%. Le résultat d'exploitation est resté stable, alors que la perte nette a augmenté à 1 million d'euros.

Au 30 juin 2020, Anevia disposait d'une trésorerie de 3,5 millions d'euros (en amélioration par rapport à la situation de trésorerie au 29 février 20202 d'un montant de 2,2 millions) et d'une dette financière s'élevant à 2,6 millions (stable).

Concernant l'impact du covid-19, Anevia précise que, contrairement à ce que la société anticipait, aucun problème d'approvisionnement en serveurs et en unités de stockage dans le cadre de ses activités Entreprise et Telecom n'a été observé durant la période.

Le groupe précise aussi que les impacts de cette crise ne sont pas linéaires et que leurs effets au premier semestre 2020 ne se perpétueront ou ne se reproduiront pas nécessairement au deuxième semestre 2020.

Enfin, Anevia a annoncé que le 31 juillet, il était rentré en négociations exclusives avec Ateme concernant l'acquisition par ce dernier de 87 % du capital et de 90 % des droits de vote d'Anevia. Le rapprochement des deux sociétés donnerait naissance à un acteur majeur des infrastructures de diffusion vidéo, réalisant plus de 80 millions d'euros de chiffre d'affaires combiné (données proforma 2019).