Bourse

Sociétés

ARCELORMITTAL pénalisé par une conjoncture dégradée

AOF - 09 mai 2019

(AOF) - ArcelorMittal a chuté de 6,56% à 16,01 euros à Amsterdam, accusant le plus fort repli du CAC 40. Le premier sidérurgiste mondial a annoncé une réduction provisoire de sa production en Europe dans le sillage de résultats trimestriels dégradés. Pénalisé par la baisse des prix de l'acier liée à la dégradation de la conjoncture, à des importations chinoises à bas prix et à une situation de surcapacité mondiale, le premier sidérurgiste du monde a vu son Ebitda (indicateur de référence du groupe) chuter de 34,2% au premier trimestre pour atteindre 1,652 milliard de dollars.

Le consensus établi par ArcelorMittal lui-même était de 1,68 milliard de dollars. Le chiffre d'affaires est resté stable à 19,188 milliards. Le groupe, endetté, en net, à hauteur de 11,2 milliards, a confirmé son objectif de réduire ce montant à moins de 7 milliards.

Confronté à une conjoncture difficile, le PDG Lakshmi N. Mittal, a, une nouvelle fois, exhorté l'Europe à relever encore ses tarifs douaniers pour remédier à la concurrence déloyale chinoise.

En attendant de meilleures perspectives, le groupe a annoncé une baisse annuelle de trois millions de tonnes au sein de ses activités d'acier plat.

Lakshmi N. Mittal a assuré que son groupe gardait le cap sur ses propres initiatives pour améliorer la performance à travers ses promesses du plan Action 2020. Sa priorité est de générer des flux de trésorerie disponibles, continuer à renforcer son bilan financier et améliorer le rendement aux actionnaires.