Bourse

Sociétés

ARCELORMITTAL recherché après des résultats moins dégradés que prévu

AOF - 07 novembre 2019


(AOF) - ArcelorMittal a bondi de 6,24% à 15,43 euros après la publication de ses résultats du troisième trimestre. Sur la période de trois mois close fin septembre, le premier sidérurgiste mondial a accusé une perte nette de 539 millions de dollars contre un bénéfice de 899 millions un an plus tôt. L'Ebitda a atteint, lui, 1,063 milliard dollars, en baisse de 61 %, pénalisé par le repli des prix de l'acier et par la hausse des coûts des matières premières. Les analystes tablaient sur 942 millions. Le chiffre d'affaires a reculé de 10,2 % à 16,634 milliards.

Au troisième trimestre, le géant indien a expédié 20,2 millions de tonnes d'acier contre 22,8 millions de tonnes au deuxième trimestre 2019 et 20,5 millions de tonnes au troisième trimestre 2018.

La production d'acier brut a reculé à 22,2 millions de tonnes au troisième trimestre, contre 23,8 millions de tonnes au deuxième trimestre 2019 et 23,3 millions de tonnes au troisième trimestre 2018.

En termes de perspectives, ArcelorMittal continue de tabler sur une baisse de son endettement, qui se montait à 14,3 milliards de dollars au 30 septembre, contre 13,8 milliards au 30 juin.

Le groupe a enfin révisé à la baisse ses prévisions concernant la demande mondiale d'acier.

Il vise désormais une croissance de la demande mondiale d'acier comprise entre 0,5 % et 1 % en 2019, contre une précédente estimation comprise entre 0,5 % et 1,5 %.

Selon ArcelorMittal, la demande pourrait reculer de 0,5 % à 1 % aux Etats-Unis, et jusqu'à 3 % en Europe.

En revanche, la demande chinoise devrait progresser entre 1,5 % et 2 % en 2019.