Bourse

Sociétés

ARKEMA pénalisé par un début d'année timide

AOF - 07 mai 2019


(AOF) - Arkema a abandonné 4,06% à 84,18 euros, pénalisé par la publication de résultats trimestriels en retrait. Les investisseurs ont donc relégué au second plan la confirmation des objectifs annuels tout comme ils n'ont pas pris compte de la base de comparaison particulièrement élevée de ce début d'année. Le dernier grand chimiste français a enregistré au premier trimestre un résultat net, part du groupe en repli de 21,8% à 147 millions d’euros et un Ebitda en recul de 3,4% à 370 millions d’euros. La marge d’Ebitda ressort à 16,7% contre 17,6%, un an plus tôt.

Le groupe est parvenu à maintenir des niveaux de profits particulièrement élevés dans un environnement globalement moins porteur.

" La performance financière du groupe, proche de ses niveaux les plus élevés historiquement, est en ligne avec la guidance donnée en début d'année et démontre une belle résilience dans un environnement macroéconomique globalement moins porteur qu'au premier trimestre de l'an dernier ", a commenté le PDG, Thierry Le Hénaff.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 2 % à 2,215 milliards d'euros. Les prix de vente ont progressé de 1,3 % grâce à la poursuite des actions de hausses des prix menées dans les Matériaux Haute Performance et les avals acryliques. Les volumes sont en retrait de 2,5 %.

" Dans la continuité du début de l'année, l'environnement macro-économique devrait rester volatil, marqué par des incertitudes géopolitiques qui pèsent sur le niveau global de la demande. Dans ce contexte, Arkema continuera de donner la priorité à sa dynamique interne et au déploiement de sa stratégie à long terme ", a commenté le groupe à propos de ses perspectives.

Arkema confirme son ambition de réaliser, en 2019, un Ebitda comparable au niveau record de 2018. Après un deuxième trimestre qui devrait, dans un environnement macro-économique en continuité avec le début de l'année, rester en retrait par rapport à l'an dernier, le groupe s'attend, pour la seconde partie de l'année, à bénéficier d'une meilleure dynamique de marché dans les spécialités, de la poursuite du redressement des marges unitaires dans les activités aval et du démarrage de nouvelles capacités.

Dans une note publiée ce matin, Oddo BHF indique que cette publication ne semble pas de nature à justifier un changement significatif de ses prévisions de résultats (du moins au niveau de l'Ebitda).

Le broker reste à l'Achat sur la valeur avec un objectif de cours de 110 euros. Il continue de penser que la valorisation n'intègre pas la capacité de résilience des profits dans un contexte challenging et les opportunités d'acquisitions.