Bourse

Sociétés

ATOS pénalisé par JPMorgan

AOF - 13 janvier 2020


(AOF) - Atos (-1,26% à 78,22 euros) a été cantonné aujourd'hui aux dernières places de l’indice CAC 40 en raison de la dégradation de la recommandation de JPMorgan. Dans le cadre d’une étude sur le secteur des éditeurs de logiciels en Europe, le broker a abaissé sa recommandation de Surpondérer à Neutre avec un objectif de cours maintenu à 81 euros. « Notre conseil de surpondération était basé sur plusieurs catalyseurs positifs, dont la plupart ont effectivement eu lieu en 2019 », explique-t-il. Il s’agissait notamment de la cession de titres Wordline et d’une dynamique de croissance des revenus positive.

 

Cette année, les anticipations du bureau d'études sont plus en phase avec celles du marché. Il prévoit une croissance d'environ 2% au quatrième trimestre et un free cash flow d'au moins 600 millions d'euros en 2019. Par ailleurs, Atos devrait annoncer en 2020 ses plans pour la scission de ses activités Big Data et cybersécurité.

JPMorgan pourrait redevenir plus constructif si la croissance d'Atos accélérait au-delà des 2%, si la société dépassait de manière significative l'objectif de 600-700 millions d'euros de free cash flow pour 2019 ou l'objectif de 800-900 millions d'euros pour 2021, ou accélérait ses plans pour cristalliser la valeur de sa division Big Data et Cybersécurité.

JPMorgan distingue une valeur française parmi ses quatre préférées pour 2020 : Dassault Systèmes. Il s'attend à ce que Dassault Systèmes continue d'étendre son marché et d'accélérer encore la croissance de ses revenus. Les contrats importants déjà annoncés qui devraient positivement impacter 2020 comprennent Boeing, EDF, BHP Billiton Toyota, Groupe PSA, ExxonMobil. L'analyste ajoute qu'ils améliorent encore la visibilité du chiffre d'affaires de Dassault Systèmes.