Bourse

Sociétés

Bâle IV pénalisera plus les banques européennes que leurs concurrentes américaines et asiatiques

AOF - 02 avril 2019


(AOF) - Moody’s s’est penché sur l'impact des règles de Bâle IV et il en ressort que les banques européennes seront les plus touchées par ces nouvelles réglementations. Elles durciront en effet les conditions dans lesquelles les banques peuvent utiliser des modèles de risque internes pour calculer les actifs pondérés des risques auxquels elles font appel plus largement que leurs concurrents américains et asiatiques

Les exigences de fonds propres augmenteront ainsi sensiblement pour les banques de l'Union européenne tandis que l'impact sera plus limité, voire positif, pour les banques asiatiques et américaines.