Bourse

Sociétés

BALYO s'envole grâce à un important accord commercial et capitalistique avec AMAZON

AOF - 10 janvier 2019


(AOF) - Balyo flambe de 32,21% à 4,12 euros grâce à un accord commercial d’une durée de sept ans avec Amazon, qui pourra prendre jusqu’à 29% du capital du groupe français spécialisé dans la robotisation des chariots de manutention. Le cybermarchand recevra gratuitement des bons de souscription d'actions (BSA) qui seront exerçables en fonction de l'achat par Amazon de produits embarquant la technologie de Balyo.

Ces 11,753 millions de bons de souscription d'actions ont une durée de vie de sept ans et chacun donne droit de souscrire à une action nouvelle. Ils représentent jusqu'à 29% du capital et des droits de vote de Balyo et pourraient être exercées au choix d'Amazon, si ce dernier commande jusqu'à 300 millions d'euros de produits embarquant la technologie de Balyo.

Dans le détail, 1.621.184 BSA sont exerçables immédiatement, après une commande minimale de 10 millions d'euros, puis des tranches successives de 405.296 BSA sont exerçables par tranche de 12 millions d'euros de commandes payées (jusqu'à 300 millions d'euros de commandes). Tous les BSA attribués seraient intégralement exerçables sans condition en cas de changement de contrôle. Le prix d'exercice de chaque bon de souscription est de 3,03 euros par action pendant toute la période.

Il sont incessibles par Amazon, sauf à un affilié ou en cas de changement de contrôle, et ne seront pas admis aux négociations. Les actions issues de l'exercice des BSA ne font pas l'objet d'un engagement de conservation par Amazon et ce dernier a le droit de nommer un observateur au Conseil d'administration.

L'émission des Bons de souscription d'actions (BSA) sera soumise à l'approbation de l'Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Balyo, prévue d'ici fin février. Une majorité des deux tiers des voix présentes et représentées est nécessaire.

A ce jour, les partenaires industriels et actionnaires du groupe français, Hyster-Yale Group et Linde Material Handling, ainsi que les fondateurs et les principaux actionnaires financiers de la société, Seventure Partners et Bpifrance Investissement, se sont engagés à voter en faveur de cette résolution. Ces engagements représentent environ 55% des droits de vote de Balyo.