Bourse

Conseil

Banques européennes : Berenberg met en garde sur les risques après leur récente surperformance

AOF - 18 janvier 2021


(AOF) - " Après plus d'une décennie de sous-performance, les banques européennes ont récemment connu leurs jours de gloire", observe Berenberg. La surperformance de 25 % enregistrée depuis septembre est à comparer à un redressement de 30 % par rapport aux profondeurs de la crise de la zone euro et de 35 % par rapport aux creux de la mi-2016. Les valorisations étant revenues en ligne avec leurs moyennes de long terme, le bureau d'études prévient que les risques augmentent.

Nombreux sont ceux qui placent leurs espoirs dans les forces réflationnistes et dans l'exemple américain.

Mais avertit l'analyste, les taux européens continuent de baisser et que les banques sont confrontées à une pression croissante sur leurs revenus. Le broker a passé le secteur au crible pour identifier les banques qui sont les mieux placées pour bénéficier de perspectives économiques favorables.

Les banques européennes ont une exposition directe limitée aux États-Unis. Barclays (33% des revenus), UBS (31%), Santander (15%), HSBC (15%), BNP (5%) sortent du lot. HSBC et Standard Chartered bénéficient indirectement de l'ancrage au dollar des monnaies asiatique, tandis que les liens américano-mexicains profitent à BBVA et Santander.

S'agissant de l'exposition à la conjoncture européenne, l'intermédiaire allemand propose trois filtres pour identifier les banques les plus aptes à en profiter. Il compare le ratio des prêts par rapport à la capitalisation boursière, la part des revenus nets d'intérêt dans les revenus totaux et la performance du cours de l'action dans le rally lié à la réflation en 2016. ABN AMRO (Conserver), CaixaBank (Conserver), ING (Acheter), Liberbank (Acheter) et UniCredit (Conserver) sont des valeurs à la traîne bien notées.