Bourse

Conseil

Banques françaises : JPMorgan apprécie BNP et SOCIETE GENERALE

AOF - 10 novembre 2020


(AOF) - " Contre toute attente, les banques françaises respectent leurs prévisions en matière de coût du risque et leurs bénéfices se révèlent plus résistants que prévu, tandis que les fonds propres sont désormais supérieurs aux niveaux d'avant la crise , tel est le constat de JPMorgan à la suite de la saison des résultats du troisième trimestre.

Compte tenu de la résurgence de la COVID-19, le bureau d'études continue à adopter une position prudente, avec une reprise modeste des revenus et des pertes sur prêts toujours élevées en 2021, en supposant que les restrictions restent en place plus longtemps cette fois-ci.

Toutefois, le soutien du gouvernement reste important et les risques sont orientés à la hausse si le vaccin est disponible plus tôt que tard.

Il souligne que le second confinement en Europe réduit la probabilité que la BCE lève l'interdiction de distribuer des dividendes en janvier.  Même si le paiement du dividende est retardé de 3 à 6 mois, JPMorgan juge que le rétablissement d'un dividende en 2021 est encore probable à ce stade. Une option de compromis envisagée consiste à permettre aux banques les plus solides de verser un dividende, mais à un taux de distribution plafonné. Une troisième alternative consisterait à autoriser les banques à verser un pourcentage limité de leurs bénéfices annuel, avec par exemple un plafond de versement à 20-30% maximum.

Le broker continue à trouver BNP et SG attrayantes à respectivement 0,50x et 0,27x leur valeur comptable. BNP offre une solide génération de cash-flow, une gestion prudente du capital et un potentiel de rachat d'actions de 4 milliards d'euros, selon lui. La visibilité des bénéfices et la constitution de capital de SG sont sensiblement sous-estimées, avec des coûts qui pourraient surprendre positivement, selon lui.