Bourse

Sociétés

BAYER voit son deal à 11 milliards sur le Roundup remis en cause

AOF - 28 août 2020


(AOF) - Les ennuis ne sont pas encore terminés pour Bayer. En effet, le règlement de près de 11 milliards de dollars, destiné à mettre fin aux poursuites de quelques 100 000 Américains victimes d'un cancer lié au Roundup, l'herbicide à base de glyphosate produit par sa filiale Monsanto, est désormais sévèrement mis en doute par la justice américaine. Au cours d'une audience organisée jeudi, le juge californien Vince Chhabria a déclaré qu'il craignait que Bayer n'ait "manipulé" le processus de règlement depuis l'annonce de son plan en juin dernier, a rapporté Bloomberg.

Vince Chhabria a également annoncé qu'il prendrait la décision dans un mois de suspendre le litige afin que les négociations autour du règlement reprennent, ou de les laisser les actions en justice se poursuivre.

"Mon problème est que, si je laisse les choses en l'état, suis-je complice de toutes les manigances qui ont lieu du côté de Bayer ?", s'est interrogé le juge.

De leur côté, les avocats des parties plaignantes accusent le chimiste allemand de vouloir revenir sur son accord. 

"À ce stade, il est devenu clair pour moi que lorsqu'on nous a dit que nous avions un accord, soit ils n'avaient pas l'autorité pour le faire, soit ils sont revenus sur leur décision", a ainsi déclaré Brent Wisner, un des principaux avocats des consommateurs. 

Malgré tout, Bayer continue de nier toute responsabilité et a de nouveau assuré que son produit était sans danger pour la santé.

"Il y a souvent quelques obstacles à la mise en œuvre d'une résolution de cette ampleur, mais nous restons convaincus qu'un règlement global sera finalisé et exécuté", a ainsi déclaré le géant de la pharmacie et de l'agrochimie. 

En bourse de Francfort, le titre perdu aujourd'hui plus de 2,6% à 54,04 euros.