Bourse

Conseil

Bernstein considère logique l'approche de Tesco sur ses activités asiatiques

AOF - 09 décembre 2019


(AOF) - Bernstein trouve logique la réflexion du distributeur britannique Tesco PLC concernant la possible cession de ses activités en Thaïlande et en Malaisie. Selon le bureau d'analyse, la branche thaïlandaise notamment est largement sous-évaluée au sein du groupe, ce qui constitue en soi une justification suffisante pour envisager une cession en Asie, surtout s'il y a un intérêt non sollicité. En effet, Tesco se négocie à 6,8 fois la valeur de l'entreprise sur son EBITDA alors que les cessions dans le secteur, comme celle de Big C, se font sur un ratio de 13.

Pour Bernstein, une vente en Asie signifierait la perte d'un des rares marchés où un bon retour sur capitaux investis est possible, mais ferait sens si la valorisation reflète la rentabilité et le potentiel de croissance de ce marché. 

Un marché considéré comme qualitatif, où Tesco tire 50% des revenus de la location de centres commerciaux, activité hautement rentable, et 50% de la distribution alimentaire, où la concurrence est peu intense.

Selon les dernières transactions dans ce secteur en Asie, les activités thaïlandaises et malaises de Tesco pourraient être valorisées ensemble entre 6,9 et 8,9 milliards de livres sterling. En tenant compte du fait que le marché en Malaisie n'est pas aussi qualitatif qu'en Thaïlande, et que dans ce dernier pays, tous les actifs ne sont pas listés, Bernstein table plutôt sur une valorisation de 6,5 à 7,2 milliards de livres.

Pour Bernstein, une telle opération pourrait se traduire par une hausse de 12% du cours de l'action Tesco et entrainer un début de revalorisation de l'action.