Bourse

Sociétés

BIC lourdement sanctionné en raison d'objectifs 2020 décevants

AOF - 12 février 2020


(AOF) - BIC (-5,30% à 61,60 euros) a affiché la plus forte baisse du SBF 120. Le fabriquant d'articles de papeterie de briquets et de rasoirs a lourdement été pénalisé dans la foulée de la publication de ses résultats 2019. Les investisseurs n'ont pas apprécié le recul de 1,9% du chiffre d'affaires et ne sont pas encouragés par des perspectives 2020 peu réjouissantes. Le groupe prévoit ainsi une évolution de son chiffre d'affaires à base comparables comprise entre -1% et +1%.

La marge d'exploitation normalisée 2020 devrait, quant à elle, se situer entre 16% et 17% contre 17% en 2019, en recul de 1,1 points.

Le résultat net part du groupe 2019 est en revanche en hausse de 1,5% à 176,1 millions d'euros. Le revenu annuel ressort à 1,949 milliard, en baisse de 1,9% à base comparable.

La position nette de trésorerie au 31 décembre 2019 du groupe est de 146,9 millions d'euros.

“La mise en œuvre de notre plan de transformation 'Bic 2022 - Invent the Future', qui fera de Bic une entreprise plus efficace, plus agile et plus centrée sur le consommateur est en bonne voie. Je suis convaincu que ce plan permettra à Bic de générer de la croissance à long-terme et de créer de la valeur pour toutes nos parties-prenantes ", a déclaré son directeur général, Gonzalve Bich.