Bourse

Sociétés

BIC : un troisième trimestre sans surprises dans un environnement de marché toujours difficile

AOF - 23 octobre 2019

(AOF) - Bic a gagné 1,94% à 63,10 euros dans le sillage de ses résultats détaillés du troisième trimestre, qui sans surprises, confirment les précédentes annonces. Sur la période, le groupe a ainsi enregistré un résultat net part du groupe normalisé de 66,9 millions d’euros contre 56,9 millions un an plus tôt. Le résultat d’exploitation normalisé atteint 88 millions contre 77 millions. La marge d’exploitation normalisée ressort à 18% comparé à 16,1%. Quant au chiffre d’affaires, il s’établit à 488 millions d’euros, en hausse de 1,8% en publié mais en baisse de 0,5% en comparable.

"Dans des marchés volatiles et difficiles, notre performance du troisième trimestre 2019 a été moins bonne que prévue", a indiqué Gonzalve Bich, Directeur Général.

Concrètement, sur le trimestre, la détérioration du marché américain des Briquets de poche s'est accélérée. Dans la papeterie, les ventes de rentrée scolaire ont été faibles aux États-Unis et au Mexique, tandis que la reprise est plus lente que prévue en Inde.

Il en découle donc un trimestre moins bon qu'attendu, qui conjugué aux projections pour le reste de l'année a conduit le géant français des stylos, briquets et rasoirs jetables a ajuster ses perspectives pour l'exercice 2019, le 11 octobre dernier.

Bic prévoit désormais une évolution du chiffre d'affaires à base comparable comprise entre 0% et -2%, comparé à la légère croissance initialement prévue. La marge d'exploitation normalisée est elle attendue dans le bas de la fourchette initiale de 16,5% à 18%.

Il entend par ailleurs poursuivre la mise en œuvre de son plan de transformation "BIC-2022 Invent the Future". 

"Je reste convaincu que notre solide modèle économique, associé à une organisation plus centrée sur le consommateur, permettra à Bic de renouer avec la croissance à long terme et de soutenir la génération de trésoreries”, a ajouté Gonzalve Bich.