Bourse

Sociétés

BIOMERIEUX chute à cause de la concurrence d'ABBOTT

AOF - 27 août 2020


(AOF) - bioMérieux a chuté de de plus de 12% à 123,70 euros. Le spécialiste français du diagnostic in vitro est pénalisé par l'innovation d'Abbott Laboratories dans le dépistage de la Covid-19, nouvel eldorado que se dispute les medtechs du monde entier. Le géant américain a obtenu l'autorisation de mettre sur le marché un test portable de dépistage du coronavirus de la taille d'une carte de crédit, qu'il prévoit de vendre cinq dollars pièce. De plus, le test est utra-rapide puisqu'il ne dure que cinq minutes.

A Wall Street, les investisseurs apprécient : le titre Abbott bondit de 9% à près de 113 dollars.

Ce nouveau test, baptisé BinaxNOW, fonctionne sans avoir recours à des équipements de laboratoire, alors que les laboratoires peuvent mettre jusqu'à deux semaines pour produire des résultats. Il utilise un écouvillon nasal et une petite carte réactive, et il peut être administré par toute une série de professionnels de la santé, y compris des pharmaciens.

Le groupe américain commencera à distribuer ses tests dans les deux semaines et à l'intention de fabriquer 50 millions de tests par mois d'ici octobre. Son objectif est de répondre à la demande des Américains soucieux de retourner à l'école ou au travail.

"La demande pour ce test pour être énorme compte tenu de la taille du marché : jeux/événements, transport, restaurants, etc.", a commenté le broker Evercore ISI cité par Bloomberg.

Selon JPMorgan, les tests du Covid-19 pourraient générer entre 2,7 et 2,8 milliards de dollars cette année. "Il s'agit d'une excellente nouvelle pour Abbott, particulièrement performant sur ce marché", souligne le bureau d'études.

C'est en revanche un sérieux concurrent pour le test bioFire de bioMérieux.