Bourse

Sociétés

BIOMERIEUX : un semestre exceptionnel grâce à la Covid

AOF - 02 septembre 2020


(AOF) - bioMérieux a reculé de 2,24% à 122,20 euros, sous-performant le SBF120 (+2%). Le spécialiste du diagnostic in vitro a pourtant dévoilé des résultats semestriels exceptionnels grâce à la forte demande pour ses tests de la Covid-19. Trois raisons expliquent cet accueil mesuré des marchés. Primo, l'action a bondi de 57% depuis le début de l'année, son potentiel est donc réduit. Le titre se traite à 42 fois ses bénéfices estimés en 2021, soit un multiple élevé, souligne ce matin Jefferies.

Secundo, contrairement à certains de ses concurrents (Qiagen attend une croissance à deux chiffres; Diasorin estime que la demande en tests PCR ne devrait pas se tarir jusqu'à l'arrivée des vaccins en 2021), le groupe lyonnais ne se risque toujours pas à actualiser ses objectifs 2020 compte tenu de l'incertitude persistante sur l'impact de l'épidémie sur l'activité.

Prudent, il a jouté que la remarquable performance qui s'annonce en 2020 ne pouvait être extrapolée en l'état.

Tertio, le géant pharmaceutique suisse Roche a lancé hier soir un test antigène dans les pays acceptant le marquage CE. Le 28 août, bioMérieux avait chuté de 11% en une seule séance à la suite de l'approbation aux Etats-Unis du test antigène rapide et à bas coût (5 dollars) BinaxNow d'Abbott.

Il n'en reste pas moins que le groupe familial a réalisé un semestre des plus solides.

Le résultat net a atteint 173 millions d'euros, en hausse de 23%.

Le résultat opérationnel courant contributif s'est établi à 253 millions, en croissance de 28%. La marge opérationnelle courante contributive a atteint 17,1% contre 15,5% un an plus tôt.

Au 30 juin 2020, le chiffre d'affaires s'est établi à 1,476 milliard, soit une croissance organique de 15,7%. La croissance publiée en euros s'est élevée à 15,8%.