Bourse

Sociétés

BMW va porter sa participation à 75% dans sa coentreprise chinoise BBA

AOF - 11 octobre 2018


(AOF) - Un nouveau chapitre va s’ouvrir pour BMW en Chine. En effet, le constructeur automobile allemand a fait part de son intention d’augmenter sa participation dans sa coentreprise chinoise BBA de 50 à 75%. La transaction est soumise aux autorisations usuelles et l’approbation des actionnaires de CBA, son partenaire chinois.

 

Le contrat de partenariat est d'ailleurs étendu jusqu'en 2040 entre les deux groupes. Dans le même temps, la coentreprise annonce un investissement de plus de 3 milliards de dollars durant les prochaines années afin de développer ses sites existants de Shenyang (nord-est de la Chine) et en créer de nouveaux.

La production annuelle totale de véhicules BMW sur les sites de BBA devrait ainsi progressivement augmenter pour atteindre 650 000 unités, ce qui se traduira par la création de 5 000 emplois. En 2017, BBA a produit près de 400 000 véhicules sur ses sites de Tiexi et Dadong destinés au marché chinois, un chiffre en progression de près de 30% sur un an.

En avril dernier, la Chine avait montré sa bonne volonté en matière d'ouverture de son marché. En effet, la Commission nationale du développement et des réformes (CNDR) avait fait part de son intention d'autoriser de manière progressive, d'ici 2022, les investisseurs étrangers à acquérir, sans plafonnement, une participation dans ses entreprises automobiles. Auparavant, une entreprise étrangère qui souhaitait investir en Chine devait le faire avec un partenaire local et accepter de détenir au maximum 50% de sa cible.

A la clôture, le titre BMW cède 1,59 % à 74,15 euros sur la place de Francfort. Cette baisse s'inscrit toutefois dans un contexte de marché agité : le DAX perd 1,49%.