Bourse

Sociétés

BNP PARIBAS se renforce dans les services aux hedge fund et maigrit dans la gestion d'actifs

AOF - 23 septembre 2019


(AOF) - Si BNP Paribas va réduire la voilure dans la gestion d’actifs à Paris, la banque se renforce par ailleurs dans les services aux hedge funds. En Bourse, l’action BNP Paribas a perdu 2,84% à 44 euros pénalisés par des indices des directeurs d’achat de mauvais augure pour l’économie européenne.

En juillet dernier, la banque en difficulté Deutsche Bank avait annoncé la conclusion d'un accord préliminaire avec BNP Paribas visant " à assurer la continuité du service aux clients Global Prime Finance et Electronic Equities " de la seconde. Les deux banques ont annoncé aujourd'hui la signature d'un accord " ferme ", qui prévoit la migration de la technologie et des équipes clés de Deutsche Bank dans les services aux hedge funds vers BNP Paribas. Interrogé par AOF, la banque française a précisé que de l'ordre de 1 000 salariés pourraient ainsi lui être transférés. Les revenus générés par cette activité ne sont en revanche pas rendus publics.

Cet accord reste soumis à l'approbation des autorités compétentes.

BNP Paribas a par ailleurs confirmé une information de presse sur un plan de départs volontaires, qui concernerait environ 10% des effectifs dans la gestion d'actifs à Paris. La banque a précisé qu'elle donnerait la priorité à la mobilité interne. La banque souhaite rationaliser son " offre produits, son organisation géographique et ses structures afin de maintenir sa compétitivité sur le marché ".

Elle motive ses réductions d'effectifs par les défis structurels auxquels la gestion des actifs est confrontée : réglementation, pression sur les marges et évolution de la demande notamment vers des produits passifs. BNP Paribas l'explique également par un contexte d'incertitude macroéconomique, de faibles taux d'intérêt et par une volatilité des marchés conduisant à un tarissement des flux. La consultation des partenaires sociaux est en cours.