Bourse

Sociétés

BOIRON attend un fort recul des résultats opérationnels au premier semestre et en 2019

AOF - 19 juillet 2019


(AOF) - Boiron (-2,22% à 39,65 euros)) anticipe un « fort recul » de son résultat opérationnel du premier semestre et de l’année 2019 en raison des attaques contre l’homéopathie et des mesures envisagées par le gouvernement français. Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre groupe a notamment été impacté par cette situation et a diminué de 6,4 % et 7,2 % à taux constant à 113,4 millions d’euros. Cette baisse provient essentiellement de la France où les ventes ont reculé de 12 %. Hors France, les ventes ont progressé de 3,5 %.

 

Sur le premier semestre, le chiffre d'affaires du groupe est en recul de 8,5 % et de 9,2 % à taux constant.


" En France, où l'homéopathie fait l'objet d'attaques injustifiées et discriminatoires, le chiffre d'affaires est en recul de 10,5 % ", précise le groupe dans un communiqué.

Le gouvernement a en effet annoncé son intention d'abaisser le taux de remboursement des médicaments homéopathiques à 15 % à compter du 1er janvier 2020, pour aboutir à un déremboursement à partir du 1er janvier 2021.

Plus tôt dans le mois, Boiron indiquait que si cette mesure était effectivement prise, son impact serait lourd pour ses Laboratoires.

Et pour cause ; 60% de son activité se fait en France soit 358,55 millions d'euros de chiffre d'affaires 
en 2018 et près de 70% de cette activité est réalisée par des médicaments remboursables.

Par ailleurs, le groupe avait indiqué qu'environ 1 000 emplois directement seront touchés par ce déremboursement, partout en France.

"Priver les patients et les professionnels de santé de cette liberté de choix est en total décalage avec les enjeux majeurs de santé publique et les besoins des Français", s'est alarmé le groupe.