Bourse

Sociétés

BOLLORE voit son résultat net 2020 bondir de 79%

AOF - 04 mars 2021


(AOF) - En 2020, le groupe Bolloré a réalisé un chiffre d'affaires de 24,11 milliards d'euros, en repli de 3%. Ce montant inclut les 16,09 milliards d'euros de chiffre d'affaires de Vivendi publié hier soir, 5,82 milliards d'euros pour l'activité Transport et Logistique, en hausse de 1%, et 1,9 milliard d'euros pour l'activité pétrolière, en baisse de 29% en raison de la baisse des prix des produits pétroliers et des volumes).

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s'établit à 2,043 milliards d'euros, en hausse de 25 % (23 % à périmètre et taux de change constants). Vivendi y a contribué à hauteur de 1,627 milliard d'euros, Transport et Logistique à hauteur de 551 millions (en repli de 2% compte tenu de la fin de la concession du terminal de Douala au Cameroun et du recul de la logistique en Afrique), et la Logistique pétrolière à hauteur de 56 millions d'euros (stable, la progression des résultats des activités de distribution et de stockage est compensée par un effet stock négatif en 2020).

Seul l'EBITA de l'activité Stockage d'Électricité et Systèmes est resté dans le rouge, à -102 millions d'euros, mais toutefois en amélioration de 332 millions d'euros par rapport à 2019, année qui intégrait d'importantes dépréciations exceptionnelles dans le cadre du redéploiement stratégique dans les batteries, les bus et le stationnaire.

Le résultat financier s'établit à 622 millions d'euros contre 17 millions d'euros en 2019. Il intègre principalement 591 millions d'euros de réévaluation des titres Spotify et Tencent Music (contre 139 millions d'euros en 2019).

Le résultat net part du groupe ressort quant à lui à 426 millions d'euros, contre 237 millions d'euros un an plus tôt, soit une progression de 79%.

L'endettement net s'élève à 9,136 milliards d'euros contre 8,72 milliards d'euros au 31 décembre 2019 en raison de l'augmentation de l'endettement de Vivendi (+889 millions d'euros) et avant encaissement de 2,8 milliards d'euros liés à la cession de 10 % supplémentaires d'UMG le 31 janvier 2021.


Le conglomérat de Vincent Bolloré proposera à l'Assemblée générale de distribuer un dividende de 0,06 euro par action (dont 0,02 euro d'acompte déjà versé en septembre 2020) identique à celui versé au titre de 2019.