Bourse

Sociétés

BONDUELLE bondit après des résultats annuels record

AOF - 01 octobre 2018


(AOF) - Bonduelle a bondi de 9,04% à 29,55 euros après la publication de résultats annuels record. Le spécialiste des légumes recueille les fruits de son rachat du groupe américain spécialisé dans les salades en portion individuelle Ready Pac Foods début 2017 pour 409 millions de dollars. Cette opération de croissance externe sur un marché nord américain dynamique a permis de contrebalancer une conjoncture morose en Europe. Au titre de son exercice 2017/2018 clos fin juin, le groupe a réalisé un bénéfice net en hausse de 20,9% à 72,3 millions d'euros.

La rentabilité opérationnelle courante s'établit à 123,6 millions d'euros, soit une croissance de 14,2% en données publiées. Cette rentabilité permet d'afficher une marge opérationnelle courante de 4,5%, en progression de 60 points de base à périmètre comparable et étayée par des investissements marketing en hausse de 6%.

Le chiffre d'affaires, déjà publié, a atteint à 2,7766 milliards d'euros, soit une progression de 21,4% en données publiées. Cette évolution repose pour l'essentiel sur l'intégration en année pleine de Ready Pac Foods (+ 23,6%) acquise le 21 mars 2017.

Fort de ces résultats, le groupe a relevé son dividende annuel de 11% à 0,50 euro par action. Les investisseurs auront la possibilité d'être servis en actions Bonduelle.

Le groupe confirme son objectif VegeGo! de croissance moyen terme de son chiffre d'affaires de 5% par an, équilibrée entre croissance interne et externe et de 7,5% par an de sa rentabilité opérationnelle courante.

Les démarches d'efficacité opérationnelle engagées tant sur le périmètre historique d'activités que sur celui de Bonduelle Fresh Americas et la contribution en année pleine de Del Monte Canada permettront à nouveau une évolution significative de la rentabilité opérationnelle courante en 2018-2019.

Malgré les difficultés météorologiques de l'été 2018, Bonduelle se fixe un objectif de progression du chiffre d'affaires à 2,5% et de sa rentabilité opérationnelle courante à 5%, tous deux à taux de change constants.