Bourse

Marchés

Bourse : séance contrastée malgré la Fed

AOF - 31 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens ont clôturé en ordre dispersé en dépit du ton accommodant adopté par la Fed, mercredi soir. L’indice CAC 40 a fini sur une hausse de 0,36% à 4 992,72 points tandis que l’EuroStoxx50 a fini en repli de 0,07% à 3 159,43 points. La situation est similaire à Wall Street où le Dow Jones perd 0,25% pour un Nasdaq Composite en progression de 1,22%, à l'approche de la mi-séance. Hier, les marchés américains avaient progressé de plus de 1,5% grâce à la Fed.

Sans surprise, elle n'a pas modifié sa politique monétaire et les investisseurs ont surtout retenu son attentisme s'agissant de nouvelles hausses de taux. Elle a en effet supprimé de son communiqué la référence à de prochaines augmentations de taux, compte tenu des pressions inflationnistes modérées et des incertitudes économiques. Pictet AM s'attend de ce fait à ce qu'elle n'augmente qu'une fois ses taux cette année, lors de sa réunion de décembre.

Si cette pause dans la politique de resserrement monétaire de la Fed est bienvenue pour les actions, tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne. Les annonces d'hier ont en effet entraîné une baisse des taux longs des deux côtés de l'Atlantique. Le dix ans allemand s'est ainsi replié de 3 points de base à 0,158%. Cette évolution a pesé sur les valeurs financières. A Paris, Société Générale a perdu 3,7% et BNP Paribas, 3,2%.

Le marché parisien a en revanche bénéficié du soutien des valeurs liées au pétrole dans le sillage des bons résultats de Royal Dutch Shell et de la hausse des cours de l'or noir (+0,75% à 62,11 dollars) pour le Brent. Total a ainsi fini en tête du CAC 40 avec une progression de 2%.