Bourse

Sociétés

BOUYGUES dans le rouge au premier semestre à cause de la Covid

AOF - 27 août 2020


(AOF) - Bouygues a accusé au premier semestre 2020 une perte nette de 244 millions d'euros, contre un bénéfice de 225 millions un an plus tôt. L'activité du groupe dans la construction (73% du chiffre d'affaires semestriel) a été fortement pénalisée par la pandémie de Covid-19. La perte opérationnelle courante s'est établie à 132 millions contre un résultat positif de 453 millions au premier semestre 2019. Cette perte ressort cependant inférieure aux attentes des analystes qui l'attendaient à 336 millions.

Bouygues a justifié la chute de son résultat opérationnel courant par l'impact de la Covid-19 estimé à -650 millions d'euros sur le premier semestre 2020 (perte de marge opérationnelle courante et coûts inévitables ou supplémentaires).

Après avoir atteint un point bas en avril, le résultat opérationnel courant est redevenu positif à compter du mois de juin, a précisé la société.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 14,8 milliards, en baisse de 15 % sur un an (-15 % à périmètre et change constants). Cette baisse de 2,7 milliards est intégralement imputable à la Covid-19 dont l'impact est estimé à 2,8 milliards d'euros.

Bouygues avait annulé ses objectifs financiers le 1er avril dernier. En raison des incertitudes sur l'évolution de la crise sanitaire et ses conséquences d'ici la fin de l'année, le groupe ne fixe pas de nouveaux objectifs pour 2020.

Néanmoins, il redeviendra largement profitable au deuxième semestre 2020, sans retrouver toutefois les niveaux particulièrement élevés du deuxième semestre 2019.

Le conseil d'administration, réuni le 26 août, a pris acte de la démission d'Olivier Bouygues de son mandat de directeur général délégué, avec effet au 31 août 2020.