Bourse

Sociétés

BROADCOM lance un sales warning, pénalisé par l'affaire Huawei

AOF - 14 juin 2019


(AOF) - Le fabricant de semi-conducteurs, Broadcom, a lancé un avertissement sur ses ventes en raison de l’impact sur la demande lié aux restrictions imposées par le gouvernement américain à la fourniture de puces à Huawei. Broadcom cible des revenus annuels de 22,5 milliards de dollars contre 24,5 milliards de dollars auparavant.

"Nous constatons actuellement un ralentissement généralisé de la demande, qui, à notre avis, est attribuable aux incertitudes géopolitiques persistantes ainsi qu'aux effets des restrictions à l'exportation affectant l'un de nos principaux clients ", a déclaré, Hock Tan, PDG du groupe américain. Le client évoqué est Huawei, avec qui il a généré 900 millions de dollars de chiffre d'affaires l'année dernière.

" Par conséquent, nos clients réduisent activement leurs niveaux de stocks et nous adoptons une attitude prudente pour le reste de l'année " a ajouté Hock Tan.

Au deuxième trimestre, Broadcom a généré un bénéfice net de 691 millions de dollars, soit 1,64 dollar par action contre respectivement 3,72 milliards de dollars et 8,33 dollars, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 5,21 dollars, soit 5 cents de mieux que les attentes. Les ventes ont augmenté de 10% à 5,52 milliards de dollars, inférieures au consensus IBES s'élevant à 5,68 milliards de dollars.