Bourse

Sociétés

CARREFOUR acquiert 30 magasins Makro au Brésil

AOF - 17 février 2020


(AOF) - Grupo Carrefour Brasil a conclu un accord avec Makro Atacadista SA pour l'acquisition de 30 magasins Cash & Carry au Brésil. Carrefour accélère ainsi l'expansion de son format porteur Atacadão. La transaction porte sur 30 magasins (dont les murs de 22 magasins en pleine propriété et 8 en location) et 14 stations-service, situés dans 17 États du Brésil, pour un prix de 1,95 milliard de reais, payé en numéraire.

Ces 30 magasins, totalisant plus de 165 000 m² de surface de vente, ont réalisé un chiffre d'affaires total d'environ 2,8 milliards de reais en 2019 et offrent une forte complémentarité géographique avec le réseau Atacadão existant.

Cette acquisition permettra à Atacadão de renforcer sa position, notamment dans l'État densément peuplé de Rio de Janeiro (7 magasins) et dans la région Nord-Est (8 magasins).

Les nouveaux magasins s'ajouteront au réseau existant de 187 magasins d'Atacadão, qui poursuivra parallèlement sa forte croissance organique.

Carrefour prévoit de convertir ces magasins sous sa propre enseigne Atacadão au cours des 12 mois suivant la réalisation de l'opération. Ainsi, les clients pourront bénéficier des prix et de l'offre Atacadão, et des services financiers à succès de Grupo Carrefour Brasil.

Sur la base du modèle Atacadão, Carrefour prévoit d'augmenter le chiffre d'affaires de plus de 60% et d'optimiser la structure de coûts, permettant d'atteindre progressivement une profitabilité proche de celle du parc Atacadão existant.

Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, a déclaré : " Cette opération est la plus importante réalisée par le groupe Carrefour au Brésil depuis l'acquisition d'Atacadão en 2007. Elle souligne notre volonté d'expansion dans nos formats de croissance, en ligne avec le plan de transformation Carrefour 2022. Avec cette opération, nous renforçons notre présence sur le marché brésilien, deuxième marché du groupe après la France. "

La transaction reste soumise à certaines conditions usuelles, notamment l'accord des bailleurs pour les magasins en location et l'approbation par la CADE, l'autorité de la concurrence brésilienne.