Bourse

Sociétés

CASINO réduit son poids dans MERCIALYS

AOF - 24 août 2020


(AOF) - Casino a gagné 0,95% à 23,41 euros tandis que Mercialys a cédé 1,24% à 5,58 euros. Le groupe de grande distribution, lourdement endetté, poursuit son vaste programme de cessions avec la vente de 5% du capital de la société foncière Mercialys. Avec cette opération la société stéphanoise va encaisser 26 millions d'euros. Cette cession porte la participation de Casino dans le spécialiste des centres commerciaux en termes de droits de vote de 25,3% à 20,3%.

Dans une note publiée ce matin, Invest Securities estime que cette annonce est un signal très négatif pour Mercialys et pour la situation financière de Casino, en laissant entendre que le premier actionnaire considère comme un prix acceptable une décote de 71% sur l'actif net réévalué triple net au 30 juin (19,90 euros par action).

Pour le broker, le volet positif est que le poids de Casino est désormais faible dans l'actionnariat, ce qui réduira les conflits d'intérêt avec la position de locataire.

Casino devrait annoncer d'autres cessions dans les prochains mois. Le groupe accusait fin juin une dette de 4,8 milliards d'euros malgré d'importantes cessions.

Fin juin, Casino a finalisé la vente de sa filiale Vindémia, leader de la grande distribution dans l'Océan Indien pour une valeur d'entreprise de 219 millions d'euros.

Trois mois plus tôt, il avait vendu à son rival allemand Aldi France, 3 entrepôts et 567 magasins du périmètre Leader Price en France métropolitaine, pour une valeur d'entreprise de 735 millions d'euros.

Ces ventes s'inscrivent dans son objectif de 4,5 milliards d'euros de ventes d'ici à mars 2021. Au premier semestre, le groupe en était à 2,8 milliards d'euros. Il reste donc encore du chemin à parcourir.