Bourse

Sociétés

CGG bien orienté après l'annonce d'un partenariat stratégique avec Shearwater

AOF - 04 juin 2019


(AOF) - CGG grimpe de 7,7% à 1,38 euro après avoir annoncé la signature d’un accord de principe ferme avec Shearwater GeoServices Holding AS (Shearwater) en vue d’un partenariat stratégique dans l’acquisition sismique marine et la technologie des streamers. " Nous sommes ravis de nouer ce partenariat stratégique avec Shearwater GeoServices et de créer le leader de l'équipement dans la technologie des streamers marins grâce à la combinaison de nos technologies propriétaires ", a déclaré Sophie Zurquiyah, PDG de CGG.

 

" La flotte moderne et unique de Shearwater permettra à CGG d'exécuter ses projets multi-clients et lui apportera plus d'agilité pour mettre en oeuvre sa stratégie multi-clients à moyen terme sur la base d'un modèle faiblement capitalistique ", a-t-elle ajouté.

Cet accord de principe porte sur le transfert à Shearwater de 5 navires de haut de gamme, actuellement possédés conjointement par CGG Marine Resources Norge AS et Eidesvik Offshore ASA (“Eidesvik Offshore”), l'accès sécurisé de CGG à une capacité de navires pour ses futurs projets multi-clients en échange d'un engagement d'activité et de flux de trésorerie avec Shearwater pour plusieurs années.

Il port par ailleurs sur la création d'un partenariat sous la marque Sercel et détenu majoritairement par CGG, pour la fabrication, la commercialisation et le support technique dans le domaine des équipements streamers d'acquisition sismique marine.

CGG continuera à exploiter les navires et à exécuter ses contrats en cours et ses engagements commerciaux jusqu'à la clôture finale de la transaction. 

Les deux entreprises ont l'intention de finaliser les accords liés à toutes ces transactions avant fin juin et la clôture finale est prévue avant la fin de l'année.

Ces accords sont soumis à l'autorisation des banques finançant la dette de GSS, qui est la société propriétaire des navires, détenue à part égale par CGG et Eidesvik Offshore ASA. La finalisation de la transaction est soumise à l'approbation des autorités compétentes, à la consultation des instances représentatives du personnel ainsi qu'aux conditions suspensives standards.