Bourse

Sociétés

CGG : l'activité est bien repartie en fin d'année

AOF - 12 janvier 2021


(AOF) - CGG a gagné 3,44% à 0,9794 euros dans un marché parisien morose après la publication de son estimation des ventes du quatrième trimestre et donc annuelles. Les investisseurs préfèrent voir le verre à moitié plein, soit la nette reprise de l'activité au dernier trimestre. Ils ne s'attardent donc pas sur le repli, presque aussi marqué, du chiffre d'affaires annuel. Cette contraction, il est vrai, était attendu compte tenu des performances dégradés réalisées par le groupe au cours des neuf premiers mois de l'année, et surtout au premier semestre.

CGG s'attend à ce que son chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'établisse autour de 282 millions de dollars, en hausse séquentielle, c'est-à-dire, d'un trimestre à l'autre, de 42%. La société spécialisée dans la recherche pétrolière bénéficie du dynamisme du segment Equipement, dont les ventes bondiraient de 115% à 106 millions. Les ventes du segment Multi-Clients devraient s'établir, elles, autour de 101 millions, en hausse de 38%. Le chiffre d'affaires du segment Géosciences devrait s'établir autour de 75 millions, en baisse de 3%.

Ces chiffres sont encourageants alors qu'au troisième trimestre, le groupe était parvenu à stabiliser ses ventes par rapport au deuxième. Sur neuf mois, le chiffre d'affaires des activités accusait cependant une chute de 33%.

In fine, le chiffre d'affaires des activités de l'année 2020 devrait donc s'établir autour de 954 millions, en baisse de 32% d'une année sur l'autre.

CGG prévoit un cash-flow net 2020 négatif d'environ 245 millions lié principalement à une forte variation du besoin en fond de roulement avec un chiffre d'affaires sur le mois de décembre d'environ 160 millions et des coûts cash non récurrents importants associés au Plan CGG 2021 et au Covid-19.

CGG prévoit à fin décembre 2020 une dette nette (avant IFRS 16) de l'ordre de 849 millions et des liquidités de l'ordre de 385 millions.

Le carnet de commandes des activités au 1er janvier 2021 s'élève à 421 millions, le niveau le plus élevé depuis le 1er avril 2020.

Hier, CGG a enfin accepté l'offre ferme du norvégien Rasmussengruppen d'acquérir toutes les actions Shearwater qu'il détenait, soit environ 3 95 millions d'actions pour 27,62 millions de dollars.