Bourse

Sociétés

COFACE : les investisseurs saluent de bons résultats annuels

AOF - 12 février 2019


(AOF) - Coface a gagné 5,34% à 8,29 euros au lendemain de l’annonce de résultats 2018 solides accompagnés d’une politique généreuse de retour à l’actionnaire. En 2018, le résultat net, part du groupe, du spécialiste de l'assurance-crédit a été multiplié par 1,5 à 122,3 millions d’euros tandis que le résultat opérationnel a été multiplié par 1,3 à 208,9 millions d’euros. Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 2,2% à 1,38 milliard d'euros. Corrigé des effets de change, il a augmenté de 4,6%.

Coface a bénéficié de la baisse de son ratio de sinistralité, net de réassurance, qui a reculé de 7 points à 79,6%. Indicateur-clé du secteur, ce ratio représente le rapport entre le montant des sinistres à dédommager et celui des primes encaissées. Plus celui-ci est faible et plus l'activité est rentable. Il a bénéficié de pertes plus faibles et de la disciple du groupe sur les coûts.

Le spécialiste de l'assurance-crédit a ainsi réalisé 39 millions d'euros d'économies en 2018, dépassant de 9 millions le montant prévu sur l'année dans le cadre du plan stratégique "Fit to Win".

S'agissant de sa solidité financière, le ratio de solvabilité à fin 2018 a été de 169%, supérieur à la fourchette cible du groupe (140%/160%) et meilleur que prévu : 163%.

Du fait de la solidité de son bilan, Coface va distribuer 100% de son résultat net, dont un minimum de 60% sous forme de dividende. Le marché anticipait un taux de distribution de seulement 70%.

Evoquant ses perspectives, Coface indique qu'il poursuivra une politique de souscription disciplinée dans un environnement économique désormais clairement plus volatil. En effet, aux foyers de risques déjà connus (Argentine, Turquie) sont venus s'ajouter de nouveaux facteurs de risque (ralentissement chinois, Brexit, "shutdown" américain, guerre commerciale).

Enfin, les objectifs de délivrer un ratio combiné net à environ 83% à travers le cycle et d'atteindre un rentabilité moyenne des fonds propres supérieure à 9% sont maintenus.