Bourse

Sociétés

DASSAULT SYSTEMES prévoit de doubler son bénéfice par action d'ici 2024

AOF - 17 novembre 2020


(AOF) - Dassault Systèmes a repoussé d'un an à 2024 sa prévision d'un bénéfice par action ajusté de 6 euros à l'occasion de sa journée investisseurs. Il avait dévoilé cet objectif en juin 2018. Jefferies souligne qu'une telle décision était attendue par certains investisseurs. Le consensus s'élève ainsi à 5,19 euros pour 2023. L'action de l'éditeur de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur a cédé 1,31% à 151,00 euros alors que les valeurs technologiques étaient sous pression.

Cet objectif d'un doublement du bénéfice par action ajusté traduit une croissance annuelle moyenne du bénéfice par action de 13% entre 2020 et 2024. Il repose sur une progression annuelle du chiffre d'affaires ajusté d'environ 10% à taux de change constants. Elle est " soutenue par une croissance de plus de 10% du chiffre d'affaires non-IFRS des secteurs Sciences de la vie et Santé et Infrastructures et Villes ", a détaillé le directeur financier, Pascal Daloz. Ces métiers devraient croître de respectivement de 13% à 15% et de 12% à 14%.

Le groupe a précisé que le chiffre d'affaires ajusté Cloud pourrait atteindre 2 milliards d'euros en 2025. Invest Securities note que les revenus totaux du groupe s'élevaient à 4,06 milliards en 2019, ce qui sous-entend " une nette accélération dans le cloud dans les années à venir ". Il devrait représenter plus du tiers de l'activité du groupe, peut on lire dans la présentation en ligne.

Historiquement présent dans les secteurs industriels de l'automobile et de l'aéronautique, Dassault Systèmes a progressivement élargi son marché adressable, où le groupe alimente sa croissance. Il l'a étendu notamment dans le domaine des Sciences de la vie et Santé en réalisant l'année dernière la plus importante acquisition de son histoire, Medidata, éditeur de logiciels spécialisé dans le suivi et l'optimisation des essais cliniques.

Le fleuron technologique française estime désormais le marché lui étant accessible à 100 milliards de dollars, dont 50 milliards pour l'Industrie, 30 milliards pour les Infrastructures et Villes et 20 milliards pour les Sciences de la vie contre 41 milliards de dollars auparavant.

Cette prévision de profits se fonde également sur une augmentation de la marge opérationnelle ajustée d'environ 290 points de base sur la période.

Dassault Systèmes prévoit aussi une progression significative de ses flux de trésorerie d'exploitation, qui devraient s'établir sur la période 2020-2024 à environ 1,5 milliard d'euros en moyenne annuelle. La société compte utiliser ses flux de trésorerie pour faire passer son ratio d'endettement de 2,5 à fin septembre à moins de 1 en 2022. Elle les utilisera également pour réaliser des acquisitions, verser des dividendes et racheter des actions.