Bourse

Sociétés

EASYJET : les investisseurs sanctionnent des perspectives plus prudentes

AOF - 01 avril 2019


(AOF) - Easyjet a chuté lourdement de 9,71% à 1 009 pence sur la place de Londres. La compagnie aérienne à bas coûts s’est déclarée « plus prudente » concernant les perspectives de son second semestre 2018-2019 (clos fin septembre). « Pour le second semestre, nous voyons une certaine morosité au Royaume-Uni et en Europe, qui résulte de l'incertitude macroéconomique et des nombreuses questions restées sans réponse concernant le Brexit, entrainant une baisse de la demande des clients », a déclaré Johan Lundgren, le directeur général d’easyJet. Des éléments plus détaillés seront communiqués le 17 mai.

 

Cette réserve d'easyJet a pénalisé les autres compagnies aériennes en Bourse : -5,12% pour Ryanair, -1,60% pour IAG, -0,84% pour Lufthansa et –0,57% pour Air-France KLM.

Ces préoccupations ont relégué en arrière-plan les autres annonces d'easyJet. Au titre de son premier semestre 2018-2019 (clos fin mars), la compagnie explique que ses performances seront en ligne avec la guidance.

Ainsi, le chiffre d'affaires sur la période devrait progresser de 7,3% à près de 2,34 milliards de livres (2,72 milliards d'euros). De plus, le groupe devrait accuser une perte avant impôts d'environ 275 millions de livres (environ 319,7 millions d'euros).

Au final, UBS a renouvelé son opinion Neutre sur le titre easyJet, ainsi que son objectif de cours de 1 310 pence.