Bourse

Sociétés

EDF bondit, le calendrier des réformes s'accélère

AOF - 27 novembre 2020


(AOF) - EDF bondit de 6,8% à 12,50 euros, soutenu par des perspectives favorables. Selon les Echos, les négociations entre la France et la Communauté européenne concernant le tarif de électricité nucléaire et la réorganisation de l'électricien français s'accélèrent. Pour Libération, un accord aurait même été trouvé. Selon Les Echos, Paris et Bruxelles seraient raccord sur les principes de la réforme du mécanisme régulant la vente de l'électricité nucléaire qu'EDF juge déséquilibré depuis de nombreuses années.

Le groupe public obtiendrait ainsi une hausse du prix de vente de son électricité nucléaire, actuellement fixé à 42 euros par MW/h. " Le nouveau prix devrait se situer entre 45 et 50 euros ", a indiqué une autre source au quotidien.

Reste la question de la scission d'EDF afin de séparer notamment les métiers de vente d'électricité, des énergies renouvelables (EDF vert) et ceux de la production d'électricité nucléaire (EDG bleu) afin éviter les distorsions de concurrence entre EDF et ses concurrents Engie ou Total Direct Energie.

Ce scénario semble gagnant pour les investisseurs. Ces derniers pourraient profiter du boom des énergies renouvelables sans être concerné par les problèmes liés au nucléaire (retards à répétition des constructions de centrales, mises aux normes des anciennes, etc.).

Pour autant, ce scénario qui s'apparente à une privatisation du service public de l'énergie risquant d'aboutir à une hausse des prix pour les consommateurs est fortement contesté par les syndicats d'EDF et une partie de salariés du groupe actuellement en grève.