Bourse

Sociétés

EGIDE reste prudent sur ses perspectives

AOF - 23 juillet 2020


(AOF) - Le chiffre d'affaires consolidé non audité du groupe Egide pour le premier semestre s’est élevé à 17,27 millions d’euros, en hausse de 16,1 %. Il a notamment bénéficié de la croissance du marché de l'imagerie thermique en Europe, et des performances d'Egide sur le marché de la puissance aux États-Unis. L'activité commerciale a été fortement touchée par la crise Covid-19, avec l'impossibilité depuis février, de visiter les clients et l'annulation de tous les salons professionnels.

Alors qu'il observe une ouverture progressive de l'économie,le spécialiste des boîtiers hermétiques et les solutions de dissipation thermique pour composants électroniques sensibles se prépare à la reprise de son activité commerciale.

L'impact du Covid-19 est resté minime sur les exigences de production et de livraison des clients du monde entier. Le groupe opère sur des marchés structurellement résistants comme la Défense, les télécommunications ou le médical.

S'agissant de ses perspective, Egide précise que l'impact de l'incendie à Cambridge aura un effet négatif sur le troisième trimestre, avant un net rebond attendu au quatrième trimestre. Les mesures visant à rétablir la capacité du site en traitement de surface sont en cours et une toute nouvelle installation plus efficace est prévue pour le quatrième trimestre.

En raison de la crise du Covid-19, l'activité commerciale continue à se faire par vidéo ou conférence téléphonique, et le groupe constate un léger ralentissement de la part d'un nombre relativement faible de clients.

Egide  n'est actuellement pas en mesure de quantifier précisément ces différents impacts potentiels. Sur la base de ces éléments, le groupe Egide reste prudent sur les perspectives pour l'ensemble de l'année 2020.

Cependant, l'abandon du prêt PPP (Payroll Protection Plan) aux Etats-Unis et la police d'assurance à Cambridge permettront de compenser les risques en termes de rentabilité.