Bourse

Sociétés

EIFFAGE bien orienté après ses trimestriels

AOF - 15 mai 2019


(AOF) - Eiffage a bondi de 4,33% à 90,66 euros sur la place de Paris et signe l'une des plus fortes hausses du SBF 120, dans le sillage d’un solide début d’année et de perspectives 2019 confirmées. Ainsi, le groupe de construction et de concessions français a affiché un chiffre d’affaires de 3,92 milliards d’euros au premier trimestre, en progression 15,9 %. La croissance a atteint 11,6% à périmètre et change constants. Elle a été soutenue par la branche Travaux, dont les ventes ont augmenté de 19,2%, dont 13,8% en organique, à 3,234 milliards.

Les concessions ont réalisé 682 millions de revenus, en progression de 2,4%.

Le groupe rappelle qu'un trimestre pris isolément n'est pas représentatif de l'exercice, compte tenu de la saisonnalité des Travaux.

En particulier cette année, le premier trimestre a bénéficié d'une météo particulièrement clémente en France alors qu'il avait été affecté par de mauvaises conditions météorologiques en 2018.

" Si cette performance n'est pas extrapolable (notamment compte tenu des effets météo au premier trimestre et des effets de base), elle est particulièrement bonne et encore meilleure que celle de Vinci ", a commenté Oddo BHF, qui reste à l'Achat sur la valeur, avec un objectif de cours de 104 euros. 


Une performance, qui permet à Eiffage de confirmer ses perspectives d'une nouvelle progression de l'activité et des résultats pour l'ensemble de l'exercice en cours.

En marge de cette publication, Eiffage a annoncé être entré en négociations exclusives pour l'acquisition de l'intégralité de la participation détenue par CASIL Europe au capital de la société Aéroport Toulouse-Blagnac, soit 49,99% du capital.

Avec l'acquisition du troisième aéroport régional français, dont le prix n'est pas communiqué, le groupe vise une diversification de son portefeuille de concessions.

Toutefois, " compte tenu des incertitudes sur l'acquisition de l'aéroport de Toulouse, il est encore prématuré d'émettre un avis ", a indiqué Oddo BHF.

Par ailleurs, Eiffage a également indiqué porter sa ligne de crédit à 2 milliards d'euros en y associant des critères sociaux et environnementaux. Une nouvelle facilité destinée aux besoins généraux du groupe.