Bourse

Sociétés

EIFFAGE: trimestre en net repli et perspectives dégradées pour l'exercice

AOF - 05 novembre 2020


(AOF) - Eiffage a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 4,57 milliards d’euros, en baisse de 2,3% sur un an. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe de construction au 30 septembre 2020 atteint ainsi 11,49 milliards d'euros, en baisse de 13,1 % à structure réelle et de 13,7 % périmètre et changes constants (PCC). Dans la construction l'activité s'inscrit en baisse de 19,2% (-19,5 à PCC) à 2,439 milliards d'euros, dont 1,8 milliard en France (-20%).

Le chiffre d'affaires des Infrastructures ressort à 4,272 milliards d'euros, en repli de 9,7% à structure réelle et PCC. En France, l'activité s'est contractée de 11,4% à 2,78 milliards d'euros, et de 11,7% à 1,06 milliard dans le reste de l'Europe.

Les Énergie Systèmes ont réalisé un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros (-12,8% à structure réelle et -13,1% PCC), dont 1,87 milliard en France (-14%) et 819 millions en Europe (-8,2%).

Enfin, dans les Concessions, l'activité s'établit à 1,978 milliards d'euros, en baisse de 12,1% (-15,1 % à PCC).

Au 30 septembre 2020, Eiffage disposait d'une liquidité de 4,1 milliards d'euros (en hausse de 0,4 milliard d'euros sur un an), composée de 2,1 milliards d'euros de disponibilités et d'une ligne de crédit bancaire non tirée de 2,0 milliards d'euros, sans covenant financier et à échéance 2025, avec une extension possible d'une année.

Le carnet de commandes des Travaux s'élève à 16,4 milliards d'euros au 30 septembre 2020, en hausse de 13 % sur un an et représente 14,3 mois d'activité. Une croissance qui s'explique par le report de production du premier semestre, mais également par l'obtention de contrats majeurs.

Concernant les perspectives pour l'ensemble de l'exercice 2020, le groupe anticipe toujours une baisse marquée de son activité et de ses résultats, "qui se redresseront toutefois sensiblement sur le second semestre en comparaison du premier", affirme-t-il.