Bourse

Sociétés

ELIOR confirme un exercice 2019-2020 fortement dégradé par le Covid-19

AOF - 25 novembre 2020

(AOF) - Elior a reculé de 4,74% aujourd'hui à Paris, à 5,23 euros par action, en raison de résultats annuels 2019-2020 fortement dégradés par la crise du Covid-19. Le groupe de restauration collective a publié un chiffre d'affaires de 3,967 milliards d'euros, en baisse de 19,4% sur un an, et affecté à hauteur de plus de 1 milliard par la pandémie. Des chiffres pourtant parfaitement conformes aux données préliminaires dévoilées le 6 novembre dernier, qui s'étaient d'ailleurs montrées meilleures que ce qui était attendu par les analystes, poussant alors le titre au sommet du SBF 120.

En effet, LCM tablait sur un chiffre d'affaires de 3,92 milliards d'euros, et le consensus du marché, 3,879 milliards.

Les segments Entreprises et Enseignement sont ceux qui ont le plus souffert, avec une activité en repli respectivement de 28,2% et 18,7%, alors que le segment Santé et Bien-être a limité la casse en reculant de 4,4%. Les marchés France et International, environ 50% de l'activité chacun, ont reculé de 19,6% et 18,9%.

Elior a également confirmé un impact du Covid-19 de 27% sur l'Ebita ajusté de la perte de chiffre d'affaires de l'exercice 2019-2020, soit moins que son objectif de 30%. L'Ebitda ajusté des activités poursuivies a néanmoins accusé une perte de 69 millions d'euros, après un bénéfice de 176 millions en 2018-2019, et un taux de marge de -1,7% (+3,6% l'an dernier).

La perte opérationnelle courante des activités poursuivies s'est élevée à 89 millions d'euros, contre un bénéfice de 160 millions lors de l'exercice précédent, et la perte nette du groupe est ressortie à 483 millions d'euros, après un bénéfice de 271 millions un an plus tôt.

Elior n'a fourni aucune perspective pour l'exercice 2020-2021. Le groupe a simplement déclaré que le redémarrage de l'activité économique serait progressif et irrégulier pour l'exercice 2020-2021, variable en fonction des évolutions de la pandémie, et que le segment Entreprises resterait affecté au premier semestre. Il estime cependant être capable à moyen terme de revenir à un niveau de croissance solide et d'améliorer ses marges d'avant crise.

Après cette publication, UBS et LCM ont tous les deux maintenu leur recommandation Neutre sur le titre Elior, avec un objectif de cours de 5,2 euros pour le premier et de 4,1 euros pour le second.