Bourse

Sociétés

ELIOR domine le SBF 120 grâce à des résultats préliminaires meilleurs que prévu

AOF - 06 novembre 2020


(AOF) - Elior domine le SBF 120 ce matin dans la foulée de ses résultats annuels préliminaires. Le spécialiste de la restauration collective, qui publiera ses chiffres définitifs le 25 novembre, s'est adjugé en effet 7,74% à 3,56 euros, après avoir annoncé, avant l'ouverture des marchés, un chiffre d'affaires de 3,967 milliards d'euros. C'est à la fois mieux que les 3,92 milliards qu'espérait LCM et que les 3,879 milliards attendus par le consensus. En organique, cela représente un repli de 19,4%, en grande partie dû au covid-19: Elior estime notamment que l'épidémie a supprimé 1,003 milliard de ventes.

Le groupe a également tenu ses promesses, puisqu'il s'était engagé à ce que l'impact de la perte de chiffre d'affaires sur l'Ebita ajusté lié au covid-19 sur l'année soit inférieur à 30%: il est finalement de 27%.

L'impact de la pandémie sur l'Ebita ajusté s'est élevé à -268 millions pour l'année 2019-2020, l'envoyant dans le rouge à hauteur de 7 millions d'euros, contre +176 millions d'euros sur l'exercice précédent. La marge d'Ebita ajusté ressort à -1,8% contre +3,6% l'an dernier.

Elior affirme avoir également été pénalisé par les grèves en France à hauteur de 7 millions d'euros, et par l'arrêt des contrats avec le ministère de la défense et la réduction du périmètre des contrats avec Tesco au Royaume-Uni (-5 millions d'euros en cumulé).

A fin septembre 2020, la liquidité disponible du groupe s'élevait à 630 millions, à comparer à 709 millions à fin juin 2020. L'endettement financier net était de 767 millions au 30 septembre 2020, contre 563 millions d'euros au 31 mars 2020 et 539 millions d'euros au 30 septembre 2019.

Bien qu'Elior ne donne aucune perspective, LCM estime qu'il devrait être affecté par le phénomène de reconfinement. L'analyste s'attend à un premier trimestre 2020-2021 "encore sous pression alors que le groupe aura des difficultés à retrouver une activité 'normale' même en sortie de crise sanitaire". La recommandation Neutre sur le titre est maintenu, mais l'objectif de cours passe de 4,5 à 4,1 euros.