Bourse

Sociétés

ENGIE à l'heure du choix

AOF - 05 octobre 2020


(AOF) - Engie a gagné 0,44% à 11,51 euros. Veolia et Suez, en revanche ont cédé 0,97% à 18,45 euros et 4,17% à 15,40 euros, preuve que le marché doute du succès de l'offensive de Veolia. Après des semaines de rebondissements et en l'absence d'accord, Engie doit trancher aujourd'hui sur le projet d'offre de Veolia sur 29,9% du capital de Suez. Une chose est sûre. Le "chevalier blanc" de Suez ne viendra pas. Dans un communiqué publié cet après-midi, Ardian a en effet annoncé qu'il ne présentait pas de contre-offre. Reste donc Veolia. Dimanche, le numéro un mondial des services à l'environnement a fait un pas en promettant qu'il ne lancera pas d'OPA autre qu'amicale sur Suez. Mais ce dernier a rapidement rejeté, une nouvelle fois, les propositions de son concurrent. Pour Suez, l'opération reste hostile.

Dimanche soir, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a cependant dit espérer un accord amiable dans les heures à venir.

Selon Les Echos, Bruno Le Maire aurait toutefois prévenu qu'en l'absence d'accord, l'Etat-actionnaire (qui détient 23,6% d'Engie) pourrait s'opposer à la cession.

L'offre de Veolia reste valable jusqu'à ce soir. A 18 euros l'action de Suez, elle permettrait de faire entrer 3,4 milliards d'euros chez Engie.

Si Engie décidait finalement de dire non à Veolia, le groupe d'Antoine Frérot pourrait abandonner la partie, tenter de tisser des liens avec Suez en vue d'un rapprochement amical, ou lancer une OPA hostile. Affaire à suivre...