Bourse

Sociétés

ENGIE demande à VEOLIA d'améliorer son offre et met la pression sur SUEZ

AOF - 17 septembre 2020

(AOF) - Le Conseil d’administration d’Engie (-1,17% à 11,81 euros) a estimé que l’offre de Veolia (-0,05% à 18,89 euros) de racheter ses 29,9% du capital de Suez (stable à 15,04 euros) n’était « pas acceptable en l’état ». Veolia avait dévoilé fin août son projet de racheter cette participation au prix de 15,5 euros, valorisant ainsi sa cible 10 milliards d’euros. Il lancerait ensuite une OPA sur le solde du capital pour créer un groupe de plus de 40 milliards d'euros, leader mondial incontesté dans les services environnementaux.

Le Conseil d'Engie a donné mandat à Jean-Pierre Clamadieu, Président du Conseil d'Administration, et à Claire Waysand, Directrice Générale par intérim, de rechercher auprès de Veolia une amélioration des termes de son offre et d'obtenir des assurances complémentaires sur la qualité du projet et le respect des parties prenantes.

" Le Conseil sera très attentif à la juste valorisation de cette participation, ainsi qu'à la solidité du projet industriel et aux garanties apportées à l'ensemble des parties prenantes, " a précisé Jean-Pierre Clamadieu.

Si Suez a indiqué chercher une solution alternative à l'offre de Veolia, Engie précise aujourd'hui n'avoir reçu aucune offre alternative. Le Conseil a demandé à son Président et à sa Directrice Générale par intérim de poursuivre ces échanges et d'étudier toute offre alternative qui devra être transmise " dans les tous prochains jours " à Engie.