Bourse

Sociétés

ENGIE soutenu par la spéculation

AOF - 03 décembre 2019


(AOF) - En hausse de 1,32% à 14,24 euros, Engie signe la plus forte progression du CAC 40, soutenu par la spéculation d'un prochain départ d'Isabelle Kocher. Selon BFM Business, le conseil d'administration envisage de se séparer de sa directrice générale en raison de divergences sur la gouvernance et la stratégie. Le prochain conseil d'administration du 17 décembre s'annonce décisif alors qu'il a planché, ces dernières semaines, sur l'évaluation de la directrice générale, révèle le site d'informations.

Tous les membres du conseil reprocheraient à la patronne d'Engie de ne pas être assez opérationnelle et impliquée dans l'exécution de sa stratégie.

Si les investisseurs ne semblent pas à même de juger du bien fondé de ces virulentes attaques, rendues publiques, ce qui est très rare dans un groupe du CAC 40, ils spéculent surtout sur la suite de l'article.

Selon BFM Business, Isabelle Kocher s'opposerait au dépeçage de l'ex-GDF, qui lui rapporterait plusieurs milliards d'euros et relancerait son cours de Bourse.

L'enjeu est de taille pour les actionnaires. Le titre a stagné depuis l'annonce de la nomination d'Isabelle Kocher en juin 2016 alors que le CAC 40 a bondi 33%. A l'aune de cette sous-performance, une femme à la tête d'un groupe du CAC 40 risque de n'être bientôt qu'un souvenir...