Bourse

Sociétés

ERAMET pénalisé par les déboires de la SLN

AOF - 10 juillet 2020

(AOF) - Eramet a perdu 3,66% à 30,55 euros, pénalisé par sa filiale calédonienne, la Société Le Nickel (SLN). Dans un message adressé à la presse et relayé par le site Internet de France Télévision dédié à l'Outre-Mer, le directeur général de la SLN, Colin McGibbon, a rappelé que sa société allait mal. En 2019, elle a enregistré dix milliards CFP de pertes (80 millions d'euros) et 2020 s'annonce très difficile.

"À la fin de ce premier semestre, nous avons fait des progrès sur notre plan d'export. Par contre, nous sommes frappés de plein fouet par la crise, et la crise du Covid qui fait durer une situation compliquée en termes de finances", a indiqué le dirigeant.

Selon lui, la SNL doit trouver de toute urgence du cash auprès de ses actionnaires afin d'éviter la faillite. Le dirigeant a cependant précisé qu'Eramet, qui détient 56% de son capital, ne remettrait pas au pot.

Dans ce cadre, la SNL attend de ses autres actionnaires, la STCPI (la Société territoriale calédonienne de participation industrielle) et Nisshin steel, des emprunts ou une recapitalisation.

Pour survivre, la SLN veut également obtenir l'autorisation d'exporter six millions de tonnes de minerai qui incluent du minerai issu du massif de Tiébaghi. Cela implique de faire sauter un verrou au niveau du Code minier, et le sujet est hautement sensible, a précisé France Télévision.

En effet, ce minerai est considéré comme stratégique pour l'île et doit être raffiné sur place, selon le code minier.