Bourse

Sociétés

EURONEXT surenchérit à son tour pour s'emparer d'OSLO BORS

AOF - 11 février 2019


(AOF) - Une semaine après avoir annoncé évaluer les options disponibles pour ajuster son offre sur la Bourse d’Oslo, Euronext a répondu à la surenchère du Nasdaq sur son offre initiale en renchérissant à son tour. La Bourse paneuropéenne propose désormais 158 couronnes norvégiennes par titre Oslo Børs VPS, contre 152 couronnes norvégiennes pour l’offre du Nasdaq, qui était supérieure de 5% au premier prix proposé par Euronext. La Bourse d’Oslo est ainsi valorisée à environ 6,79 milliards de couronnes norvégiennes, soit un peu plus de 691 millions d’euros.

La Bourse américaine n'a pas pour l'instant réagi à cette nouvelle proposition d'Euronext.

Cette dernière a rappelé avoir reçu des promesses d'apports irrévocables représentant 50,50% du capital de la Bourse d'Oslo. Elle a précisé aujourd'hui que 22 actionnaires de la Bourse norvégienne ont accepté de repousser à fin décembre 2019 l'échéance de leurs promesses d'apports irrévocables. En incluant Euronext, propriétaire en direct de 5,3% de Oslo Børs VPS, ces actionnaires représentent déjà environ 38 % du capital social.

Le Nasdaq se targue du soutien des deux plus importants actionnaires, DNB and KLP, mais ses promesses d'apport sont inférieures à celles d'Euronext : 35,2% du capital.

Euronext a prolongé de quatre semaines la période d'acceptation de son offre, qui se termine le 11 mars.

Lors d'une conférence de presse à Oslo, le PDG, Stéphane Boujnah, s'est dit prêt à être le propriétaire de la Bourse d'Oslo tout en composant avec des actionnaires minoritaires, rapporte Reuters. La Bourse paneuropéenne s'est dit confiante dans sa capacité à finaliser la transaction au deuxième trimestre de cette année.

En Bourse, l'action Euronext était stable à 52,50 euros.