Bourse

Sociétés

EUROPCAR MOBILITY lourdement sanctionné en Bourse après l’abaissement de ses objectifs annuels

AOF - 24 octobre 2019


(AOF) - Europcar Mobility Group (-37,11% à 3,05 euros) s’est effondré en Bourse, dans le sillage de résultats trimestriels décevants et surtout de la forte révision à la baisse de ses guidances 2019. Ainsi, le loueur de véhicules vise désormais un chiffre d’affaires d’environ 2,95 milliards d’euros cette année et un Corporate Ebitda ajusté s’inscrivant dans une fourchette de 305 à 315 millions (hors Urban Mobility). Le groupe tablait auparavant sur un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards d'euros et un Corporate Ebitda Ajusté (hors Urban Mobility) supérieur à 375 millions.

Les résultats décevants du troisième trimestre, dévoilés en parallèle, n'ont guère remis du baume au cœur des investisseurs. Europcar a publié un chiffre d'affaires de 1,008 milliard d'euros, en hausse de 2,1% à données publiées, ainsi qu'un Corporate Ebitda ajusté (hors Urban Mobility) de 226 millions d'euros, en baisse de 8,3% à taux de change constant.

" Impactée par une dégradation de l'environnement en Europe, en particulier la situation autour du Brexit et un ralentissement économique mondial, notre performance au troisième trimestre s'est caractérisée par des volumes loisirs moins élevés que prévu et des volumes B2B en baisse, entraînant de forts vents contraires en terme de pricing ", a expliqué Caroline Parot, la présidente du directoire.

" Dans ce contexte, le loueur de véhicules a décidé d'accélérer le déploiement et l'effet de ses programmes d'économies et d'efficacité: ‘HQ 2020', ‘Network Optimization' et ‘Digital Stations'; avec à la clé une génération d'économies brutes d'au-moins 60 millions d'euros à horizon fin 2020 ", a-t-elle ajouté.

" Nous n'avions pas exclu la possibilité d'une révision à la baisse des objectifs à l'occasion de la publication des résultats du troisième trimestre " mais " l'ampleur de l'avertissement est significative ", souligne Société Générale.

Le bureau d'études a ainsi réduit ses prévisions de bénéfice par action pour 2019 (-29,9%), 2020 (-32,4%) et 2021 (-34,5%).

In fine, le broker a dégradé sa recommandation d'Acheter à Conserver sur la valeur, tout en abaissant son objectif de cours de 9,80 à 5,30 euros.