Bourse

Marchés

Forte baisse des Bourses mondiales : l'Italie et les résultats coupables

AOF - 23 octobre 2018


(AOF) - Baisse générale sur la planète Bourse, de Tokyo à Wall Street dans un climat anxiogène alimenté par l'Italie et des résultats décevants. L'indice CAC 40 a clôturé en repli de 1,69% à 4 967,69 points, retombant sur ses niveaux de mars 2017. L'EuroStoxx50 a reculé de 1,54% à 3 140,94 points. L'ampleur de la baisse a été similaire aux Etats-Unis où le Dow Jones cédait 1,69% vers 17h30.

Le ralentissement en Chine, les tensions commerciales, le Brexit et l'Italie sont autant de facteurs suscitant une inquiétude lancinante depuis plusieurs semaines.

Parmi ces dossiers, celui de l'Italie a connu un développement défavorable aujourd'hui, Bruxelles ayant tancé le gouvernement populiste sur son projet de budget.

La Commission européenne a décelé dans ce projet un " manquement particulièrement grave à la recommandation budgétaire adressée à ce pays". Bruxelles a donc demandé à l'Italie de présenter un projet révisé de plan budgétaire dans un délai de trois semaines.

Résultat, le rendement du 10 ans italien a progressé de près de 10 points de base à 3,58% tandis que celui de ses équivalents européens reculait. Ces derniers ont bénéficié du statut de valeur refuge des obligations d'Etat.

Des résultats décevants des deux côtés de l'Atlantique ont aussi fait pression sur les indices et les sanctions ont été particulièrement sévères. Le secteur technologique a particulièrement été mis à mal. En Europe, le fabricant de semi-conducteurs AMS a vu se dissiper plus du quart de sa valeur en raison de perspectives décevantes et a emporté dans son sillage les autres valeurs du secteur. STMicroelectonics a perdu 3,36%.

A Paris, Atos a chuté de plus de 22% après avoir réduit ses objectifs 2018. Cet avertissement a pesé sur Cagemini (-5,85%), qui publiera ses revenus du troisième trimestre demain.