Bourse

Sociétés

GENFIT flambe grâce à la NASH

AOF - 28 septembre 2020


(AOF) - Genfit ne s'arrête plus ! Après avoir bondi de 20% vendredi grâce à une bonne nouvelle concernant son traitement elafibranor contre la cholangite biliaire primitive (PBC), la biotech française flambe aujourd'hui de 48% à 5,495 euros. Une embellie qui ne saurait faire oublier la séance du 12 mai dernier où le titre a chuté de 65% après la confirmation de l'échec sans équivoque d'elafibranor contre la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), mais qui doit tout de même mettre du baume au coeur au groupe et à ses actionnaires.

Les investisseurs saluent la signature d'un accord très prometteur avec un important laboratoire américain, non pas dans le traitement de la NASH, mais dans sa détection.

Genfit a signé avec LabCorp un accord de licence exclusif d'une durée de cinq ans pour la technologie NIS4 du français visant à faciliter l'identification des patients atteints de NASH à risque.

Selon les termes de l'accord, LabCorp commercialisera un test diagnostic moléculaire sanguin basé sur la technologie NIS4 aux États-Unis et au Canada, généralisant ainsi son accès aux professionnels de santé.

La NASH est une maladie largement sous-diagnostiquée en raison de sa nature asymptomatique et des limites des approches diagnostiques disponibles aujourd'hui. La biopsie hépatique, procédure invasive, est la référence clinique actuelle pour diagnostiquer formellement la NASH et déterminer le stade de fibrose.

Ce partenariat avec LabCorp ambitionne de mettre le test à la disposition d'un grand nombre de médecins spécialistes et généralistes aux États-Unis et au Canada.

Ce test disponible dès 2021 identifiera dans ces deux pays les 10 millions de personnes à risque de développer des complications liées aux stades avancés de la NASH, parmi les dizaines de millions de personnes présentant des facteurs de risque métaboliques et une suspicion de NASH.