Bourse

Sociétés

GENSIGHT BIOLOGICS chute en raison de l'impatience du marché

AOF - 04 février 2019


(AOF) - Les investisseurs ont fait les gros yeux à GenSight Biologics. Le titre de la biotech spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies géniques destinées au traitement des maladies mitochondriales et neurodégénératives de l'oeil a chuté de 21,7% à 2,2 euros. Le groupe a dévoilé ce matin résultats à 48 semaines de l'étude clinique de phase 3 Rescue, qui évalue son GS010 chez 39 patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL).

Or, ces résultats ne sont guère probants. Pour autant, pas de quoi s'alarmer tempèrent Oddo BHF et Gilbert Dupont.

Ce dernier souligne il semble que le délai de 48 semaines est trop précoce pour évaluer de façon fiable l'intérêt thérapeutique de GS010.

Le courtier note deux raisons. La première, c'est que la thérapie génique ne s'est pas suffisamment installée pour délivrer tout son potentiel.

Le deuxième, c'est que la dégénérescence des tissus - et donc de l'acuité visuelle - est encore en cours, ce qui ne permet pas de visualiser un bénéfice tant que le point bas (nadir) n'est pas atteint. L'atteinte de ce point bas se fait entre 3 et 5 mois, après quoi, la dégénérescence se stabilise tant d'un point de vue anatomique que visuel.

Le courtier attendait une réaction à la baisse du titre à la suite de cette annonce.

Cependant, il reste à l'achat avec un objectif de cours de 9 euros sur le titre. Le bureau d'études attend les résultats de Reverse (patients traités entre 6 et 12 mois post-diagnostic), à 96 semaines et Rescue 96 semaines qui seront les jalons déterminants qui révèleront le vrai potentiel de la thérapie dont les tendances positives observées à 72 semaines dans le cadre de Reverse sont à ce stade encourageantes.

Oddo BHF a également confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 6,10 euros sur Gensight.

Le courtier rappelle que "nous parlons ici d'une pathologie évolutive". Aussi le véritable enjeu sera les résultats à 72 et 96 semaines.