Bourse

Sociétés

GOLDMAN SACHS et JPMORGAN : les profits surpassent les attentes

AOF - 16 juillet 2019


(AOF) - Goldman Sachs et JPMorgan ont présenté des résultats meilleurs que prévu, permettant à leur titre de progresser respectivement de 1,52% à 214,79 dollars et de 0,93% à 114,96 dollars. Au deuxième trimestre, Goldman Sachs a enregistré un revenu en repli de 2% à 9,46 milliards de dollars et un bénéfice net part du groupe en recul de 6% à 2,2 milliards de dollars, soit 5,81 dollars par action. Pour autant, les analystes, qui généralement sous estiment largement les profits du groupe, anticipaient un repli encore plus prononcé à 4,89 dollars.

Ils ont été favorablement surpris par les activités de courtage, dont les revenus ont reculé de seulement 3% à 3,48 milliards de dollars contre un consensus Bloomberg de 3,37 milliards de dollars. La croissance de 12% à 2 milliards de dollars du courtage actions a en partie compensé la faiblesse des revenus du courtage dans les obligations, devises et matières premières (FICC) : -13% à 1,47 milliard.

L'autre bonne nouvelle de cette publication est venue de l'activité "Investing & Lending" (investissements sur fonds propres), dont les revenus ont augmenté de 16% à 2,53 milliards de dollars. Goldman Sachs a en particulier bénéficié d'une plus-value de 500 millions liée à l'introduction en Bourse de sociétés dans lesquelles elle avait investi.

La réaction à la performance de JPMorgan au deuxième trimestre est légèrement moins positive, l'anticipation de baisses des taux par la Fed ayant contraint la banque à abaisser de 500 millions son objectif de revenus d'intérêts pour cette année à 57,5 milliards de dollars. Sur le dernier trimestre, les revenus totaux de JPMorgan ont augmenté de 4% à 29,57 milliards de dollars, soutenus par une hausse de 2% des prêts et une progression des marges sur les dépôts.

Le bénéfice net est, lui, en hausse de 16% à 9,65 milliards de dollars, soit 2,82 dollars par action. Il a été soutenu par un avantage fiscal de 768 millions de dollars, soit 23 cents par action. Corrigé de cet élément, le bénéfice par action s'élève à 2,59 dollars, soit 9 cents de mieux que le consensus FactSet.