Bourse

Sociétés

HORIZONTAL SOFTWARE : perspectives plus favorables en 2019

AOF - 29 avril 2019


(AOF) - Au 31 décembre 2018, Horizontal Software a enregistré un chiffre d’affaires annuel de 5,302 millions d'euros, en hausse de 22%, portée par le succès de l’intégration de Formaeva. A périmètre constant, le chiffre d’affaires est stable. L’Ebitda est ressorti à - 2,159 millions, en amélioration de 1,306 million. Il reste pénalisé par le litige avec les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). Le résultat d’exploitation ressort à - 4,357 millions contre - 4,091 millions au 31 décembre 2017. Hors impact du litige HUG, le résultat d’exploitation serait de - 3,415 millions à fin décembre 2018.

Enfin, le groupe enregistre également une charge exceptionnelle de 1,05 million au 31 décembre 2018. Elle s'explique par l'arrêt de la commercialisation de la technologie HUDL (à la décision de la société car cette technologie était difficilement valorisable dans les solutions logicielles vendues) et par des indemnités de licenciements et de ruptures conventionnelles dans le cadre du plan global d'économies.

Au final, le résultat net ressort à - 5,515 millions contre - 4 605 millions au 31 décembre 2017. Hors éléments non récurrents (provisions diverses HUG et charge exceptionnelle), le résultat net aurait été de -4,573 millions, en amélioration par rapport à 2017.

Au 31 décembre 2018, la perte nette impacte les capitaux propres qui ressortent à - 4,196 millions.

Au 31 mars 2019, le backlog s'élève à 4,9 millions dont 3,4 millions de backlog récurrent restant à facturer sur les 12 prochains mois.

Le début d'exercice est conforme à cette bonne tendance. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 ressort à 1,397 million, en croissance de 2,3%. Le chiffre d'affaires récurrent (SaaS et Client-Serveur) ressort à 828 000 euros, soit une croissance de 9,2%.

Les prises de commandes au 31 mars 2019 s'élèvent à 650 000 euros (+109% par rapport au 31 mars 2018, dont 90 000 euros de commandes récurrentes).

Fort de la croissance des prises de commandes et au vu du plan d'économies qui portera son plein effet cette année, le groupe vise une poursuite de la croissance de son chiffre d'affaires et une amélioration de son Ebitda en 2019.