Bourse

Sociétés

HSBC : résultats et virage stratégique appréciés

AOF - 27 octobre 2020


(AOF) - Résultats trimestriels meilleurs que prévu et changement de stratégie permettent à HSBC de gagner 6,87% à 341,30 pence. Prenant acte que la faiblesse des taux d'intérêt est là pour durer, la banque britannique va donner la priorité aux produits générant des commissions au détriment de ceux liés aux taux d'intérêt. Plus de détails seront communiqués lors de la publication des résultats annuels en février 2021.

A cette même occasion, HSBC fera un point sur le devenir de ses activités de banque de détail en France. Fin septembre, Reuters indiquait qu'elle pourrait être rachetée par le fonds américain Cerberus associé à un autre fonds d'investissement. Les banques françaises qui s'y étaient initialement intéressées auraient jeté l'éponge. Le fonds souhaiterait que cette activité soit recapitalisée à hauteur de plus de 500 millions d'euros et cédée pour un euro symbolique.

Au troisième trimestre, le bénéfice imposable de HSBC a chuté de 36% à 3,07 milliards de dollars (3,13 milliards d'euros). En données ajustées, il a flanché de 21% à 4,3 milliards de dollars, tout en ressortant nettement au-dessus du consensus s'élevant à 2,8 milliards de dollars.

Selon UBS, ces résultats meilleurs que prévu s'expliquent par des revenus plus élevés et des coûts ainsi que des provisions pour créances douteuses plus faibles.

Si ces dernières ont augmenté de 7% sur un an à 785 millions de dollars, elles sont bien inférieures à leur niveau du deuxième trimestre : 3,95 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année, le montant de ses provisions devrait s'inscrire dans le bas de sa fourchette de prévisions de 8 à 13 milliards de dollars, a précisé la banque aujourd'hui.

Cette dernière a indiqué qu'elle dépasserait son objectif de 4,5 milliards de dollars d'économie et de réduction de ses actifs pondérés des risques de 100 milliards d'ici 2022.

Les revenus d'HSBC ont, pour leur part, reculé de 10% à 12,065 milliards de dollars, pénalisés par des revenus d'intérêt en de repli de 16%. Le marché visait 11,841 milliards de dollars.

Sur la base des résultats pour 2020 et de ses prévisions pour 2021, le Conseil d'administration examinera s'il convient de verser un dividende "  prudent " pour 2020. Un tel dividende dépendrait des perspectives économiques au début de 2021, et serait soumis à une consultation réglementaire. Une décision finale sera communiquée en février 2021 lors de la présentation des résultats 2020.


HSBC bénéfice d'une solide position en capital, le ratio de fonds propres durs (CET1) ayant progressé de 60 points de base sur le trimestre à 15,6%.