Bourse

Sociétés

IBM se concentre sur le cloud en scindant ses activités d'infrastructures

AOF - 08 octobre 2020


(AOF) - Vers 16h45, IBM (+7,15 % à 132,,99 dollars) était en tête de l’indice Dow Jones grâce à l’annonce du projet de scission de ses activités de gestion des infrastructures informatiques. Le géant informatique en perte de vitesse souhaite se recentrer pour mieux se concentrer sur le cloud hybride (environnement informatique combinant cloud public et cloud privé) et l’intelligence artificielle. La nouvelle société, baptisée transitoirement NewCo, devrait être créée d’ici la fin de 2021 et ses actionnaires ne seront pas imposés lors de sa création.

NewCo génère près de 19 milliards de dollars de revenus par an et sert plus de 4 600 clients dans 115 pays. IBM souligne qu'elle est deux fois plus importante que son plus proche concurrent et dispose d'un carnet de commandes s'élevant à 60 milliards de dollars.

Arvind Krishna, directeur général depuis seulement avril dernier, imprime sa marque. Avant de diriger IBM, il est était vice-président senior pour le Cloud et les logiciels cognitifs.

Le groupe essaye de raviver sa croissance en panne depuis plusieurs années, le géant mondial des services informatiques ayant été distancé par Amazon et Microsoft dans le cloud. Il a en particulier racheté Red Hat pour 34 milliards de dollars en 2019 pour se renforcer dans le cloud hybride.

" En tant qu'entreprise plus spécialisée, IBM innovera et agira plus rapidement, et investira de manière plus stratégique dans l'avenir de nos activités " a déclaré Arvind Krishna.
 
Le groupe technologique a profité de cette annonce pour communiquer ses résultats préliminaires pour le troisième trimestre. IBM devrait générer un bénéfice par action ajusté de 2,58 dollars pour 17,6 milliards de dollars de revenus. Wall Street table sur respectivement 2,58 dollars et 17,54 milliards de dollars.