Bourse

Sociétés

INTEL attendu en forte baisse, la division Data center déçoit

AOF - 23 octobre 2020


(AOF) - Intel a rehaussé légèrement ses objectifs annuels, mais les investisseurs retiennent surtout la performance décevante de sa très rentable division puces pour serveur, Au troisième trimestre, le numéro un mondial des semi-conducteurs a vu son bénéfice net chuter de 29% à 4,3 milliards de dollars, soit 1,02 dollar par action. Le bénéfice par action ajusté est, lui, ressorti à 1,21 dollar, conformément au consensus FactSet. Le chiffre d'affaires a reculé de 4% à 18,3 milliards de dollars alors que le marché visait 18,24 milliards de dollars.

Principale déception de cette publication, la division puces pour serveur (qui est la plus rentable) a enregistré un repli de 7 % de ses ventes à 5,9 milliards de dollars. Wall Street anticipait 6,2 milliards de dollars. Elle a été pénalisée par la faiblesse de la demande des entreprises et des gouvernements.

Les revenus tirés des puces pour PC ont, eux, augmenté de 1% à 9,8 milliards de dollars. Le marché visait seulement 9,1 milliards.

La firme de Santa Clara (Californie) table désormais sur 75,3 milliards de dollars de revenus et un bénéfice par action ajusté de 4,90 dollars, contre respectivement 75 milliards de dollars de revenus et 4,85 dollars auparavant.

Présentés en juillet dernier, après leur suspension en avril, ils avaient alors déçu les investisseurs. Mais ceux-ci avaient été surtout chagriné par l'annonce d'un retard dans la sortie des produits en 7 nanomètres. Le groupe prend du retard par rapport à ses concurrents, comme AMD, et il est bien connu, surtout pour le secteur technologique, que le temps c'est de l'argent.